Chemin de ronde

L’accès à la galerie du Dourven est modifié : une passerelle conçue spécifiquement pour l’exposition permet d’y accéder en la contournant par l’extérieur.
Des miroirs sans teint dédouble le paysage, ce qui a pour conséquences à la fois de mettre le spectateur face au paysage et dans son reflet; tandis que l’exposition reste invisible derrière les vitres. Une seule image, « Sans doute », annonce le contenu de la galerie juste avant l’entrée.